Posted by on

Marbella…. sera toujours Marbella.

hotel El Fuerte

Marbella, petit et charmant village de pêcheurs situé à l’ouest de Malaga, a été libéré de la piraterie en 1830 après la conquête française de l’Europe du Nord, connue sous le nom de Maghreb.

Découverte par les aristocrates espagnols dans les années 1930, elle faisait partie du “Grand Tour”, où les marchands et voyageurs américains et nord-européens s’arrêtaient pour admirer ses magnifiques chaînes de montagnes et sa belle côte méditerranéenne avant de partir pour la Grèce ou l’Italie. C’est avec l’arrivée de la Jet Set que Marbella deviendra la capitale internationale du glamour.

Quelques années plus tard, le prince Alfonso Von Hohenlohe s’installe dans un domaine à l’ouest du village, où il construira une villa et plus tard des chambres d’hôtes qui mèneront à la création du célèbre Marbella Club Hotel. https://www.marbellaclub.com

Célèbre pour son style et son emplacement, le Marbella Club Hotel était la destination préférée de la plus haute et la plus célèbre clientèle, de Frank Sinatra, Brigitte Bardot, Gunilla Von Bismark, Jaime de Mora et Aragon ou Sean Connery à la royauté saoudite et la haute aristocratie européenne.

C’est alors qu’est né le fameux Golden Mile, qui reliait Marbella et Puerto Banus (1970), où l’on commençait à construire des villas de luxe, l’hôtel Puente Romano était en pleine construction et les fêtes les plus élégantes étaient organisées à Marbella et c’est alors que la légende a commencé.  https://www.puenteromano.com/

DÉVELOPPEMENT

En 2011, le marché immobilier à Malaga a décliné et n’est revenu qu’en 2012, deux ans avant le reste de l’Espagne. Maintenant, il convient de souligner que la zone de Marbella-Benahavis-Estepona, a dépassé de 10,4% le volume des ventes de 2017, tandis que dans le reste de l’Espagne il se situe toujours 21% en dessous.

Si l’on se concentre sur ces trois municipalités, on constate qu’Estepona a augmenté son volume de ventes de 28,3 % l’an dernier alors que Marbella de seulement 6,9 %. Selon les derniers chiffres, cela est principalement dû au fait qu’Estepona dispose d’une plus grande disponibilité de terrains urbains et d’un développement urbain consolidé avec des prix inférieurs qu´à Marbella où les promoteurs doivent attendre en moyenne d’un an ou plus dans l’octroi des permis de construire. Entre-temps, à Benahavís, 499 ventes ont été réalisées, soit 6,7% des 7 487 ventes réalisées dans les trois municipalités réunies.

En termes de prix de vente de biens immobiliers, il y a encore quelques quartiers danslequels les prix se situent en dessous des pics de 2006 et 2007. Cependant, la demande dans les zones les plus recherchées de Marbella dépasse de loin l’offre. Une autre zone très convoitée est celle du complexe “Casablanca”, où les prix ont presque doublé.

En outre, la Costa del Sol, et en particulier Marbella, est l’un des plus importants moteurs du marché immobilier résidentiel. En effet, l’Institut National de Statistique (INE) confirme que Malaga est la quatrième province espagnole où plus de logements ont changé de mains en 2017 (30.064 contre 15.917 aux Baléares), devancée seulement par Madrid, Barcelone et Alicante.

D’autre part, les segments de marché les plus solides sont les appartements entre 200.000 et 1.500.000 et les villas entre 700.000 et 2.500.000. Bon nombre des maisons situées dans les meilleurs quartiers résidentiels construits il y a 20 ou 30 ans ou plus, sont vendues soit pour démolition et reconstruction, soit pour rénovation complète.

Grâce à ces données favorables, 61 nouveaux projets de logements dans les régions de Marbella, Estepona, Benahavís et Ojén sont en vente depuis 2016. Ces nouveaux développements offrent des propriétés à des prix compris entre 200 000 et 4 000 000 et constituent un total de 2 657 logements.

De ces propriétés, 61 % ont déjà été vendues ou sont en voie de l’être et un nombre considérable est encore en construction. https://charmingmarbella.com/en/properties/cm3308899/

D’autre part, le prix des loyers a également augmenté de 20,8 % en un an, ainsi que la demande, dans le même laps de temps.

Sans aucun doute, la force du marché de Marbella se distingue du reste de l’Espagne par l’extraordinaire diversité des nationalités d’acheteurs.

La preuve en est que le tourisme a battu des records pour la cinquième année consécutive en Espagne comme sur la Costa del Sol, où nous avons été témoin d´une augmentation historique des arrivées de vols enregistrés à l’aéroport de Malaga avec plus de 18,5 millions de passagers en 2017, ce qui représente une augmentation de 11,7% par rapport aux arrivées de 2016 ”

Marbella est le centre d’attention des grands investisseurs et l’augmentation de son offre d’hébergement est maintenant une réalité. Des projets renommés comme la construction de l’Hôtel W Marbella Resort par Platinum Estates et Marriott International, ainsi que Magna Invest qui avance dans la construction pour la réouverture de l’emblématique hôtel Don Miguel avec un investissement de 300 millions, sous la direction du Club Med. Robert de Niro et Nobu Group ont également porté leur attention sur Marbella avec l’ouverture d’un hôtel et d’un restaurant en 2017.  https://www.noburestaurants.com/marbella/home/

Marbella… sera toujours Marbella et la preuve en est son histoire. De ses débuts à nos jours, les investisseurs potentiels continuent à parier sur l’avenir de cette ville.

Les statistiques montrent que l’investissement immobilier à Marbella est une valeur sûre, ses projections à long terme sont confirmées et le développement des zones avoisinantes est très intéressant, de la Cala de Mijas à Sotogrande, une destination internationale de luxe, avec sa culture, sa gastronomie et son microclimat apprécié.

calle-peral-1953-2